Histoire

C’est en 1941...

... à l’occasion du congrès Lasallien qui marquait l’unification du mouvement des Amicales Lasalliennes, que remontent les origines de la colonie des Amicales (1er nom de la corporation). Ce fut, en effet, lors de ce congrès, qui s’est tenu à la Maison Provinciale des Frères des écoles chrétiennes, que furent lancées d’importantes réalisations amicalistes ayant pour objectif l’éducation de la jeunesse. L’un de ces projets consista à organiser et à tenir des camps de vacances destinés aux enfants déshérités. Notre corporation sans but lucratif devenait réalité le 21 juillet 1942.

Le camp de juillet 1942...

... offert à 40 jeunes, aux Quatre-Vents, St-Laurent, Ile d’Orléans, marqua le début modeste mais prometteur. L’année suivante, 218 garçons profitèrent de camps successifs au même endroit. À l’été 1944, la colonie se transporta au collège de l’Islet-sur-mer. L’année 1945 constitua une étape importante dans l’évolution de la colonie et ce, grâce à l’acquisition du vaste campus de Camp de la salle à St-Dunstan de Lac-Beauport. Dans les années qui suivirent, la colonie des Amicales accueillit des milliers de jeunes répartis annuellement en deux ou trois camps résidentiels et en trois camps de jour.

L’année 1971...

... s’avéra un tournant décisif dans l’orientation de la corporation. En effet, la Colonie des Amicales devenait un centre de plein air qui, toute l'année, accueillait une clientèle très diversifiée. Au début, suite à une entente avec la Corporation des Frères des Écoles chrétiennes, deux religieux furent affectés à la mise en place des différents services. Le 9 septembre 1976, le nom de la corporation fut changé pour celui de Centre de plein air LaSallien.

En 1977...

... des professionnels laïcs prirent la relève de la première équipe et apportèrent un souffle nouveau au Centre de plein air. L’obtention de différents projets de création d’emplois permit une amélioration notable au niveau des programmes, des services, des plateaux d’activités et des infrastructures de base.

À l’été 1978...

... à son programme des camps de vacances, le centre ajoutait un volet familial qui devait prendre beaucoup d’ampleur dans les années suivantes. C’est également cette année là que les camps de vacances furent reconnus et subventionnés par le Haut Commissariat à la jeunesse, aux loisirs et aux sports.

En 1979...

... le Centre de plein air adoptait un nom court et plus imagé:Le Saisonnier.

L’année 1982...

... s’avéra une autre étape importante dans l’évolution du Centre de plein air le Saisonnier. Cette année là, nous obtenions un projet de développement communautaire (P.D.C.C.) du gouvernement fédéral. Cette assistance financière nous permis d’affecter trois jeunes professionnels à l’élaboration d’un plan directeur de développement. La très grande qualité du document final nous permis d’étayer les différentes démarches entreprises auprès des principaux paliers de gouvernement. Les résultats ne tardèrent pas à se faire sentir puisque l’année suivante, notre corporation décrochait une subvention de $220,000,00 dans le cadre des projets S.I.E., qui nous permettait de rénover complètement l’auberge.

En 1984 et 1985...

... des subventions du ministère du Loisir, de la Chasse et de la Pêche nous donna l’occasion de réaliser d’autres étapes importantes de la phase I de notre plan directeur de développement.

En 1991 et 1992...

... le Centre ajoute à ses installations une magnifique piscine intérieure chauffée ainsi qu’une extension à son hébergement.

En 1999...

... une nouvelle corporation est crée et amène une injection de sang nouveau et de capitaux qui amenèrent une complète rénovation de toutes les installations. Le Centre signe une entente de 3 ans pour l’utilisation de ses piscines avec la Municipalité de Lac-Beauport lui permettant de continuer ses cours de natation et ses bains libres. Un nouveau Conseil d’administration est nommé prenant rapidement la direction du Centre.

À l’automne 2001...

... les dirigeants du Saisonnier et du camp de jour La Feuille Verte de la municipalité de Lac-Beauport se réunissent dans le but de fusionner leurs camps de jour respectifs. La Feuille Verte, camp de jour avec 23 ans d’existence et une réputation plus que scintillante est un atout pour Le Saisonnier qui, pour sa part, offre un site enchanteur.

En janvier 2002...

... les deux partis décident d’un commun accord que La Feuille Verte quittera son nid pour un nouveau départ avec Le Saisonnier.

Le Centre accueille plus de 20 000 personnes par année leur permettant de profiter d’une foule de programmes. Le Centre a aussi aménagé un pavillon spécial pour sourds et leurs familles leur permettant ainsi de profiter d’un Centre de plein air.

Depuis l’automne 2002...

... Le Saisonnier ouvre maintenant ses portes du 1er mai au 30 septembre. Les activités sont maintenant consacrées au plein air et plus spécifiquement à la clientèle enfant.

Le Saisonnier a plus de 60 ans et la Feuille Verte plus de 25 ans. Rendons hommage à toutes ces années d’animation. Pour ce faire,le centre de plein air Le Saisonnier a fait l’acquisition en décembre 2004 du centre de plein air Notre-Dame-des-Bois. Un partenaire de plus dans la grande aventure de l’animation. Ce site enchanteur situé à l’entrée du boulevard du Lac, a été fondé en l’an 1900. Aujourd’hui, le centre de plein air Notre-Dame-des-Bois est en plein développement et ce, tout en respectant la philosophie des fondateurs de ce centre soit l’accueil et l’accompagnement des enfants dans une splendide aventure qu’est celle de l’activitéen plein air.

En 2011...

... Le centre vend ses bâtiments et terrains du Saisonnier à la Municipalité de Lac-Beauport et prend le contrat de gestion de tous les programmes. Un nouveau partenariat prometteur et signe d'action. Enfin, le site de Notre-Dame-des-Bois est vendu afin de concentrer tous les efforts sur un site.

Fort de son passé, le centre de plein air LaSallien a acquis par un cumulatif de plus de 70 ans d’animation, l’expertise qui lui permet maintenant d’entamer et de poursuivre son oeuvre. 

 

En 2015...

... L'organisme reprend la gestion complète des installations du centre de plein air Le Saisonnier avec la signature d'un bail emphytéotique de 25 ans avec la municipalité de Lac-Beauport.

Grand encan 2017

Participer à notre grand encan en offrant un présent. Remplir le formulaire.

 

AU nom des enfants MERCI